photo
photo

EPRN – PNUD : Dialogue politique sur le renforcement de l’épargne intérieure au Rwanda

EPRN (Economic Policy Research Network Rwanda), en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), a organisé un dialogue politique / débat sur l’épargne domestique. L’état actuel de l’épargne nationale et sur la coordination nécessaire pour encourager les Rwandais à adopter une culture de l’épargne particulièrement à long terme, qui soutiendra les investissements en faveur de la croissance économique du pays.

Monsieur Seth Kwizera, Coordinateur E P R N

Les résultats de la discussion contribueront à informer et à définir la portée d’une nouvelle initiative de recherche sur le thème de l’épargne nationale en vue d’une croissance inclusive et durable et à éclairer l’élaboration des politiques.

Pour créer une compréhension commune des facteurs qui influent sur l’épargne intérieure au Rwanda et définir des recommandations clés pour renforcer la découverte nationale, le Réseau de recherche sur les politiques économiques.

Les économies intérieures réduiront la dépendance du Rwanda à l’égard des financements extérieurs et permettront de maintenir l’endettement à long terme.

Malgré cette forte augmentation des économies, les consommateurs devraient tout de même connaître une croissance de la consommation privée réelle de 7,6% en moyenne par an de 2017 à 2024.

L’investissement, tout en encourageant une augmentation progressive de la part de l’épargne intérieure privée dans le financement de l’investissement privé.

L’expert en économie et professeur de l’Université de Manitoba-Canada, Prof John Sérieux, qui a dirigé ces recherches a montré que le Rwanda devrait mettre en œuvre la nouvelle façon d’épargner, qui permet à la population massive, le moyen d’investir pour redresser son développement.

Les autres experts en la matière ont suggéré que l’épargne-crédit adopté par le Rwanda dont "Umurenge SACCO", (Epargne-crédit qui touche la population massive à partir de leur Cellule respective d’où ils habitent), encourager et accroître les épargnes-tontines, tout cela est le secret d’une économie galopante dont les pays développés sont servis pour y parvenir.

Créer une banque agricole, qui va épauler les agriculteurs à acheminer leur production au marché, mettre en marche les épargnes à long terme et octroyer aux clients le crédit à long terme.

Les participants suivent d’une oreille attentive

Le Coordinateur de EPRN, Mr Seth Kwizera, a déclaré à la presse Rwandaise que les Rwandais devrait être encouragé à faire des épargnes, car leurs dépôts épargnés est l’épargne du pays en général.

Il cite cela en termes : “C’est dans ce sens que nous avons insisté sur l’épargne-crédit SACCO et les tontines, encourager le peuple à faire des épargnes, l’une après l’autre, est l’équivalent de l’épargne du pays en général".

La croissance de toute économie dépend de l’accumulation de capital, qui dépend elle-même de l’investissement et d’une épargne équivalente. Deux des problèmes les plus importants de l’économie du développement et des pays en développement sont de savoir comment stimuler l’investissement et augmenter le niveau d’épargne pour financer un investissement accru.

Plus de 100 participants ont participé au dialogue politique dont les représentants d’institutions publiques, secteur privé, académiciens, ONG / OSC, partenaires de développement, ambassades, membres du RRPE / Chercheurs et maisons des médias.

Photo souvenir des participants

EPRN : Bref historique

Le Réseau de recherche sur les politiques économiques (EPRN) a été créé en 2008 pour contribuer à combler les lacunes en matière de capacité de recherche et d’analyse des politiques économiques au Rwanda. Depuis sa création, EPRN compte un certain nombre de partenaires, dont GIZ, CEA, PNUD, BM, MINECOFIN, BNR, NISR, IPAR et UR.

Aline Ngabonziza
Chargée des Programmes d’EPRN

EPRN est une institution de recherche (groupe de réflexion) basée sur ses membres qui vise à renforcer les capacités des individus et des organisations actifs ou ayant un intérêt pour la recherche et l’analyse des politiques économiques.

EPRN Rwanda répond donc aux lacunes de la politique économique résultant principalement du manque de recherche de qualité et informative et du défi de la capacité humaine en termes de nombre limité de chercheurs en économie et de participation active.

Uhagaze Alphonse

ibitekerezo

kwamamaza